AccueilTransport & CommerceCFAFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Annonces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pisenlit23

avatar

Localisation : Chambéry
Ambassade(s) : Savoie

MessageSujet: Annonces   29/06/10, 05:59 am

Citation :
Chers Avoyers , Chers Maires

Ce courrier sera envoyé dans chaque Chancellerie, du Royaume Français, à celles de la Confédération Helvetique.

Je me presente a vous; Isys Maledent de Feytiat, Chancelière de Savoie.
J'envois a travers les royaumes, mes ambassadeurs , qui ont en leur possession divers courriers concernant nos rapports avec le Canton de Genève. Vous n'etes pas sans savoir que ces rapports sont tendus en ce moment. Ces courriers vous expliqueront plus explicitement ce qui se passe

Je vais faire un gros resumé ci dessous.

Pendant la nuit du 9 au 10 juin 1458, Deux genevois ont été poutré par l"armée de sa Grasce Azalée_de_Sparte. Ces deux Genevois se prétendaient simple vendeurs de poissons.. mais il s'agissait en réalité de deux Lions de Juda, nommés Ange_dechu et Nicbur. Je pense que ces noms ne vous sont pas inconnus.

La reaction de Genève ne se fit pas attendre. Et ce meme 10 Juin, Isaac, avoyer de Genève, a commencé a envoyer ses messages.. D'échange en échange, Genève veut nous pousser dans nos retranchements. Avec une dernière lettre nous demandant carrément de retirer les listes de noms de brigands et de Lions de nos armées.. chose que nous ne pouvons accepter de faire, et vous le comprendrez aisement.

Il est a esperer que Genève se calme et ne nous attaque pas;

Meme dans le cas contraire nous voulons assurer le peuple de Confédération Helvétiques que nous ne cherchons pas le conflit et que jamais nous nous en prendrons a eux.

Dans un souci de transparence , tout nos echanges vont vous etre presenté.

Soyez assuré, que nous ne faisons que rechercher la Paix, mais pas au detriment de la securité de notre Duché.

Je me tiens a votre disposition en cas de questions.

Avec mon respect et celui du Conseil savoyard

Isys Maledent de Feytiat.
Chancelière de Savoie.


izaac a écrit:
Citation :
De Genève,

Autorités de Savoie,

Nous avons eu la tristesse ce matin d'apprendre que deux honorables genevois, en mission pacifique de vente de poissons, ont été molestés par l'armée savoyarde du capitaine Azalée de Sparte. Le gouvernement de ma république souhaite savoir si le duché de Savoie souhaite apaiser nos différents. Les petites intrigues qui minent nos relations depuis trop longtemps doivent cesser. Genève n'a jamais commis le moindre forfait dans le duché de Savoie. Genève est en paix avec tous ses voisins impériaux. Mais Genève est outragée. La Savoie a installé depuis trop longtemps des listes de têtes à abattre. Ces listes ne peuvent se perpétuer sans que le gouvernement de Genève prenne des mesures radicales. Si la Savoie souhaite la guerre, qu'elle poursuive ainsi.

A Chambéry,

Izaac, avoyer de la république de Genève.


Reponse d'Ambroise, Vice Chancelier de savoie

Citation :
Une plainte a été déposée contre vos soit disant honorables vendeurs de poissons : de nombreux témoins les ont vus s'attaquer à l'armée des bauges. Alors il s'agit bel et bien d'un forfait de la part de Genesve ; alors maintenant la question se retourne à vous : cherchez-vous la guerre? La Savoie est outragée, non seulement que des personnes viennent commettre leurs méfaits en ses terres mais en sus qu'ils soient vus comme victimes dans l'histoire et que la ville où ils résident se mette en position de victime !

izaac a écrit:
Citation :
De Genève,

Monsieur,

Dame Ninouche26, mairesse de Chambéry, vous confirmera la nature tout à fait pacifique du voyage de nos marchands. Votre attitude est profondément outrageuse pour ma cité.

A Chambéry

Izaac, avoyer de la république de Genève.


Ambroise a écrit:
Citation :
Messire,

De nombreuses personnes pourront tesmoygner d'avoir vu vos vendeurs de poissons brigander : ils se sont mesme attaqués à une femme enceinte ! Par ailleurs au vu de son comportement actuel, dame Ninouche est la derniesre personne en quy nous pourrions avoir confiance. Alors je vous en prie, dans un esprit pacifique, de bien vouloir cesser de vous mentir à vous-mesme et de vous mestre en position de victime. L'armée des Bauges rentrait à Chambesry lorsqu'elle se fit attaquer par vos deux citoyens. Alors la Savoy est d'autant plus outragée lorsque, non seulement des etsrangers viennent comestre leurs mesfaicts en ses terres, mays surtout lorsque ses derniers et leur gouvernement se place en victime alors qu'ils n'ont rien d'innocents.

Il est tout à faict, certes, honorable de vostre part de vouloir protesger les habitants de vostre cité, mays lorsqu'ils comestent des fautes vous devez aussy l'accepter. Je vous propose de venir expressesment en vostre ambassade afin que nous discutions de ceste affaire de vive-voix et qu'il n'y ait plus aucun malentendu.

Respectueusement,

Ambroise C.G. de Perrigny,
Vice-Chancelier Savoyard,
Ambassadeur Impesrial

(désolé règle des admins l'IG passe avant le RP et c'est IG qu'ils ont attaqué l'armée. La savoie n'est pas aussi évoluée que la CH niveau RP aussi les plaintes vont très vite.)

izaac a écrit:
Citation :
De Genève,

Monsieur Ambroise,

Je vous invite, vous et votre gouvernement, à peser soigneusement les décisions que vous allez prendre.

A Chambéry.

Izaac, avoyer de la république de Genève.



Citation :

Sire Avoyer,

Il n'y a aucune decision a prendre, Je pense que vous allez trop loin dans vos vociferations. Les deux "honnetes marchands", ont attaqué l'armée de sa Grasce Azalée, il n'y a pas a revenir la dessus. Ils ont été poutré, et seront mis en procès. . Ils voulaient peut-etre brigander allez savoir.. sans que vous le sachiez.. Nous n'accusons en aucun cas Genève de quoique ce soit.

Quand au fait de dire que nous sommes contre le peuple de Genève, la je m'insurge et le Conseil aussi. Nous n'avons rien contre votre peuple , bien au contraire. Les Genevois voulant venir sur nos terres sont les bienvenus, mais quand aux brigands genevois, tout comme d'autres brigands venant d'ailleurs, ils seront quand a eux, et vous pouvez le comprendre, mal venus et interdit de sejour en nos terres.

Je crois que vous etes assez intelligent pour ne pas faire monter la tension entre nos duchés pour deux brigands reconnus.

Bien a vous

Sa Grasce Pardalis,
Duc de Savoie.


Son Excellence Isys Maledent de Feytiat.
Chancelière de Savoie.

Ambroise a écrit:
Citation :
Messire,

Nous vous attendons avec la chanceliesre dans vostre ambassade en nostre chanceslerie afin de discuter de ceste affaire. Nous considesrerons vostre refus à ceste invistattion cosme la volonté d'un esprit belliqueux et cosme une offense envers nostre ducbé. Puysque vous prosnez la paix, montrez-le.

Respectueusement,

Ambroise C.G. de Perrigny,
Vice-Chancelier Savoyard,
Ambassadeur Impesrial

izaac a écrit:
Citation :
De Genève,

Monsieur le Vice chancelier,

Nous vous attendons avec la chanceliesre dans vostre ambassade en nostre chanceslerie afin de discuter de ceste affaire. Nous considesrerons vostre refus à ceste invistattion cosme la volonté d'un esprit belliqueux et cosme une offense envers le peuple de Genève. Puysque vous prosnez la paix, montrez-le. En ce qui nous concerne, nous attendrons la résolution du procès inique de nos combourgeois chez vous, avant de prendre la moindre décision qui risquerait de tuer davantage de genevois.

A Chambéry,

Izaac, avoyer de la république de Genève.


izaac a écrit:
Citation :
De Genève, le douzième jour de juin quatorze cent cinquante huit,

Autorités de Savoie,

Dans les assurances d'une prompte et prochaine conciliation et de pardon, le peuple de Genève vous fait savoir que sans rancune, il ne réclame ni excuse, ni réparation pour le molestage inique de ses deux combourgeois, Nicbur et Ange_Déchu. Parce que le peuple de Genève a les yeux levés vers une nouvelle ère et non pas baissés vers les profondeurs antiques des oubliettes d'un âge moyen révolu, le peuple de Genève entend vivre en bonne intelligence avec ses voisins en toute bonne paix, il vous demande donc de faire enfin cesser pour l'éternité toute les proscriptions d'hommes à abattre qui listent tous les combourgeois genevois et d'abandonner dès ce jour les poursuites soi disant de justice contre ses deux combourgeois.

Fait dans la lumière de Deos, pour la paix.

A Chambéry,

Izaac, avoyer de la république de Genève.


Isys a écrit:
Citation :


Peuple de Genève,

Répondant à votre désir de conciliation, le Duc de Savoie décide d'user de ses pouvoirs et de gracier les deux Genevois en prise avec la justice. À moins qu'ils ne souhaitent eux-mêmes plaider, leur procès est interrompu. Ils ne seront condamnés à aucune peine de prison, ni à aucune amende.

Cependant, nous regrettons sincèrement de ne pouvoir donner suite à votre prière de nous voir supprimer les noms des listes qui assurent la sécurité de notre duché. Si parfois elles provoquent des incidents regrettables, elles nous sont bien plus souvent utiles.

Nous invitons donc tous ceux qui veulent se rendre en Savoie et qui ne savent s'ils y seront ou non les bienvenus à informer préalablement le Capitaine de Savoie de leur déplacement. Réponse leur sera donnée dans les 48 heures (72 heures si la période englobe un dimanche) ; l'absence de réponse équivaudra à un accord.

Par Pardalis de Villette, Duc de Savoie

Fait au Château de Chambéry, le XIIIème jour du mois de juin de l'An de Grâce MCDLVIII.

S. G Pardalis De Villette
Duc Régnant de Savoie en son conseil.



izaac a écrit:
Citation :
De Genève

Chancelière,

Mon gouvernement va étudier les suites à donner à notre affaire. Je regrette toutefois personnellement que le vieux duché aristocratique impérial de Savoie en reste éternellement sur les vieux gestes d'un âge révolu. La violence et le sang que l'on répand ici bien légèrement ne saurait partir avec un seau d'eau et une grâce qui n'innocente pas mes combourgeois et soumet nos échanges à venir à une épée de Damocles. la république de Genève avait offert d'avancer vers une paix éternelle et durable, le duché de Savoie revient au statu quo ante. Nous tendions une main vers un avenir de paix, vous retirez la votre vers l'obscurité d'un passé crénelé de meurtres.

Veuillez accepter mes respectueuses et néanmoins sincères salutations.

A Chambéry,

Izaac, avoyer de la république de Genève

Dekos a écrit:
Se rendre là-bas ou procéder par courriers? La question ne se posait en fait même pas. Il était trop dangereux pour un Genevois de s'y rendre. Et c'était pire pour Dekos, qui avait lui-même déjà été poutré là-bas !

Citation :
Aux autorités savoyardes,

En tant que nouvel avoyer de Genève, moi, Dekos, continuerai les négociations, succédant ainsi à Izaac. Je serai par conséquent votre nouvel interlocuteur.

Sachez bien que mon but premier est la paix entre nos deux contrées. Ce conflit a pris trop d'ampleur, et il faut le faire cesser avant qu'il n'explose. Mais hélas, Genève est unanime sur un point : le listage abusif effectué par les Savoyards doit cesser. C'est une condition sine qua non à la bonne entente entre nos deux pays. Vous ne pouvez pas savoir comme je serais heureux de pouvoir vous écrire en vous disant que le conflit était terminé, que Genève n'en voulait plus à la Savoie. Mais c'est malheureusement impossible. En effet, les deux Genevois que vous avez attaqués sont des anciens, appréciés par tous. Accepter leur sort en souriant à la Savoie serait un affront à Genève. De plus, nous ne ferions que postposer le problème : bientôt, un nouveau Genevois devrait traverser la Savoie. Bientôt, un nouveau Genevois se ferait attaquer par votre armée. Bientôt, le conflit reprendrait de plus belle. D'ailleurs, pour illustrer ce problème, l'avoyer de Genève ne peut lui-même pas se rendre en votre ambassade, de peur (légitime) de se faire faucher ! Réfléchissez quelques instants et vous comprendrez l'ampleur du problème. Sans compter que cette méthode est même dangereuse pour vos propres citoyens (plusieurs d'entre eux ont déjà été poutrés par vos armées, dont Estainoise, votre ancienne commissaire aux mines, et Alex6560, votre ancien capitaine) !

Nous ne vous demandons pas réparation pour les maux causés à nos deux citoyens. Nous ne réclamons pas d'excuses publiques. Nous ne vous tenons pas rigueur d'avoir accusé à tort les personnes que vous avez vous-mêmes faillies tuer. Nous vous demandons seulement de cesser ce massacre. Je vous en prie, acceptez notre requête. Je ne veux pas d'une nouvelle guerre qui risquerait d'être fatale, tant pour nous que pour vous.

Dekos, avoyer de Genève

Ambroise a écrit:
Citation :
Sieur Dekos,

Ayant pu faire nous rencontrer par le passé vous avez un idée sur ma personne. J'ai convié l'ancien avoyer à venir converser en nostre chancellerie : icelluy, sans faire montre du moyndre respect, ne s'est jamays présenté. J'attends donc avec impatience que vous saurez avoir la diplomtie dont vostre prédécesseur fut dépourvu, et que vous vous présenterez prochainement à nos portes, afin que nous puissions converser de vive voix.
Pour l'histoire de dame Estainoise elle se promenait avec un brigand reconnu. Le sieur Alex a été victime de la vengence du mari de dame Estainoise, uniquement.

Je termine ceste lestre pour vous dire que les courriers me lassent, surtout lorsque Genesve s'enteste à ne jamays vouloir comprendre l'once de ce que luy dict la Savoy. Alors, s'il vous plaist, pour une prospérité à venir, venez à vostre ambassade en nostre chancellerie.

Bien à vous,

Ambroise de Perrigny

Dekos a écrit:
Citation :
Sieur Ambroise,

Comment voudriez-vous que je me rende à votre ambassade en votre chancellerie, si les armées qui siègent à vos portes ont l'ordre de m'abattre? Je commence sérieusement à croire que vous voulez ma mort...

Je réitère donc ma demande : cessez votre tuerie. Une fois les listes vidées, lorsque les routes seront sûres, je viendrai vous rendre visite, et nous pourrons alors causer sur des bases sereines.

Dekos, avoyer de Genève

Et le dernier courrier que nous allons presenter a genève
Citation :

Messire Avoyer,

après discussion au Conseil, il a été décidé de ne pas accéder à votre requête. Nous ne pouvons retirer les noms de personnes qui ont été poursuivies pour des crimes et délits commis sur nos terres, comme sur les terres d'amis et d'alliés. C'est pour nous une question de sécurité et de loyauté envers ceux qui nous sont liés.

Le seul moyen que nous avons trouvé afin que de tels évènements ne se produisent plus est d'afficher les listes aussi bien en gargote qu'aux Chancelleries. Nous ne pouvons faire plus pour vous contenter.

Sachez de toute manière que tous ceux qui n'ont rien à se reprocher dans notre duché ou chez nos alliés sont les bienvenus en terre savoyarde. Les efforts que nous faisons afin d'éviter un nouvel incident, le fait de montrer cette liste aux yeux de tous et le maintien de l'ouverture de notre frontière sont des signes d'apaisement et de paix entre Genève et la Savoie, afin qu'un tel évènement qui a failli nous conduire au bord du gouffre ne se reproduise pas.

Nous espérons que vous apprécierez l'esprit d'apaisement qui nous a dicté ce message.

P.S. : nous vous signalons par ailleurs qu'un de vos concitoyens, fiché comme brigand (de son propre aveu), s'est aventuré en territoire savoyard avant même d'avoir obtenu un avis favorable à son passage. Il a 24 heures pour quitter notre sol. Nous espérons de tout coeur qu'il ne s'agit pas là d'une manoeuvre politique.

Pardalis Duc de Savoie
Isys Maledent de Feytiat; Chancelière de Savoie.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisenlit23

avatar

Localisation : Chambéry
Ambassade(s) : Savoie

MessageSujet: Re: Annonces   03/07/10, 03:52 pm

Citation :
Au vu des derniers evenements en Savoie, nous affichons partout la liste des personnes indesirables en notre Duché.

valzan a écrit:
Citation :
Ennemis :
Liste des armées ennemies :
*amalinea* -
*phonya* -
..bragalan -
aahz -
adenai -
ahlatete -
aldaaregonde -
aldyr -
alekine -
allfears -
andrew_largs -
aquarium -
archange -
arfadette01 -
asendra -
aure62 -
axel44 -
azertorg -
azoura -
babeforever -
bahamut -
basta -
bastienz -
batto7 -
biliam -
binonounet -
brends -
brigante59 -
bulot_roux -
caleon -
cassis -
coquine01 -
crom -
damekay -
debrinska -
dekos. -
delhie -
diane -
domy11 -
drannoc -
drunk -
dyonisis -
ecustiod -
emeline -
engal -
enicnarf -
eon -
erico069
evenflow -
fabrizio05 -
femme_sans_nom -
feuerweib -
frambault -
garance -
gericault -
glauco -
gmat -
gorborenne -
gwennie -
herbo -
hurukay -
iram -
isa. -
izaac -
jacouille_fripouille -

jonquiere -
jun -
Kaminoo
keregan -
khipulnapalm -
kirkwood -
kjerag -
konrad_slayerstone -
labaiteuh -
lacienda -
laki -
laurettes -
lech -
libre_de_droit -
lysimaque -
mahaut -
mandrain -
margab -
mariposa -
matador179 -
meliandulys -
mifalifou -
milou23 -
mindy. -
ministere -
miragusiam -
mistercrow -
morphee2 -
myrandha -
naella -
nectaryne -
nenuphar -
nicolai -
nielda -
nightwolf57 -
noland -
oce6 -
pacmalus -
passepartout -
petite_braise -
petitfrere -
phestu -
phoenix151 -
ramouta -
raspoutine -
rhadamentes -
rix -
sanctus -
santiagoriccardo -
sasha -
sauvane -
scuadro -
simflouz -
sisley -
skiid -
snake77310 -
sofio -
susu74 -
swanie -
sylvana -
taiwen -
theologal -
thetys -
tulys -
umbra -
valkyrie -
vampirine -
vauxal -
viny31 -
wanda -
wolvurine -
yrka -
ysabault -
zazzera -
zifnab -

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisenlit23

avatar

Localisation : Chambéry
Ambassade(s) : Savoie

MessageSujet: Re: Annonces   12/07/10, 11:56 pm

Citation :
Nous, Franc-Comtesse, Duchesse de Lorraine et Duc de Savoie,
Appuyés par nos Conseils et nos Chancelleries,

condamnons unanimement l'attaque commise en territoire angevin contre Son Eminence Clodeweck de Montfort-Toxandrie, Grand Inquisiteur et Primat de Bretagne, Archevêque de Tours, ainsi que l'hérésie qui en a été la cause. Nous espérons que justice sera faite et que les coupables seront châtiés sévèrement. Nous ajoutons que le prétexte des armées franc-comtoises invoqué à cette occasion n'a plus aucune actualité et ne saurait donc justifier un tel acte.

Nous demandons au Royaume de France et aux Angevins restés honnêtes de tout mettre en œuvre pour renverser et mettre en procès le groupe de brigands à la tête de cette province, en utilisant la force s'il le faut.

Fait au Castel de Dole, en présence de la Franc-Comtesse, de la duchesse de Lorraine et du duc de Savoie, le neuvième jour du mois de juillet 1458


Pour la Franche-Comté
Sa Grandeur Erine von Riddermark-de Sparte
Franc-Comtesse



Pour la Lorraine,
Sa Grasce Barberine
Duchesse de Lorraine


Pour la Savoie,
Sa Grâce Pardalis de Villette,
Duc de Savoie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finam
Diplomate angevin
avatar


MessageSujet: Re: Annonces   14/07/10, 12:03 am

Le fraichement nommé Chambellan lu la dernière lettre parvenue sur son bureau. Une réaction brève et empreinte d'une poésie certaine pour unique réaction:
Quelle bande de guignols, ces régnants du grand Est.. Qu'ils balayent déjà devant leur porte, ils en seront plus crédibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisenlit23

avatar

Localisation : Chambéry
Ambassade(s) : Savoie

MessageSujet: Re: Annonces   20/08/10, 01:10 am

Voici nos dernières annonces:

Citation :


Peuple de Savoie,

Au nom du Duc de Savoie Valzan, ainsi que du conseil ducal de Savoie, déclarons avoir élu Victor Hadrien de Sparte en tant que Sénateur Impérial, ce conformément aux règles établies par le traité d'Aix-La-Chapelle.

Respectueusement,


Fait à Chambéry,
le 1 aoust 1458



Citation :


Peuple de Savoie,

Nous, Modimir Capeblanche, au nom du Duc de Savoie Valzan, ainsi que du conseil ducal de Savoie,

Annonçons que suite à la démission de Victor Hadrien de Sparte, comme stipulé par sa nouvelle fonction de Sénateur de la Fédération Impériale, dame Silanie Le Verdier rejoint le conseil ducal de savoie en son remplacement.


Fait à Chambéry, le deuxième du mois d'aoust 1458.


Citation :


Peuple de Savoie,

Nous, Valzan, Duc de Savoie.

Annonçons que Maitremars prend ce jour la fonction de Commissaire au commerce (CAC) tandis que Ragnarock prend place à la fonction de Juge.

Fait à Chambéry, le treizième jour du mois d'aoust 1458.


Citation :


Peuple de Savoie,

Nous, Modimir Capeblanche, au nom du Duc de Savoie Valzan, ainsi que du conseil ducal de Savoie,

Annonçons que suite à sa nomination en temps que Chancelière Impériale, Maylis Maledent de Feytiat, dite Isys, sera remplacée jusqu'à l'élection d'un nouveau chancellier par Ambroise de Perrigny. Nous rappellons que chacun peut déposer sa candidature.


Fait à Chambéry, le quinzième du mois d'aoust 1458.


Citation :


Peuple de Savoie,

Nous, Modimir Capeblanche, au nom du Duc de Savoie Valzan, ainsi que du conseil ducal de Savoie,

Annonçons de la démission du chef de port Ripouf, ainsi qu'à son remplacement à ce poste par Lord Pichard.


Fait à Chambéry, le seizième du mois d'aoust 1458.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisenlit23

avatar

Localisation : Chambéry
Ambassade(s) : Savoie

MessageSujet: Re: Annonces   01/09/10, 07:40 pm

Citation :


Peuple de Savoie,

Nous, Modimir Capeblanche, au nom du Duc de Savoie Valzan, ainsi que du conseil ducal de Savoie,

Annonçons la nomination du baron Roi-Lezard par le duc de savoie Valzan au poste de Chancelier de Savoie, suite à la précédente démission d'Isys Maledent de Feytiat pour le poste de Chancelière Impériale. Bon travail à lui.


Faict à Chambéry, le trente et unième du mois d'aoust 1458.


Citation :


Diplomates étrangers, salut,

La Chancellerie de Savoie lance un appel d'offre à tous les commerçants de pierre des royaumes. Nous vous invitons à contacter la chancellerie de Savoie dans le cas où la province que vous représentez souhaite vendre cette matière première, en vous remerciant de bien nous fournir les prix de vente et les quantités disponibles, de l'aspect quérable où portable de la marchandise, ainsi que de délais éventuels de transport.

Pour la Savoie et pour le Duc, nous vous remercions !

Le Chancelier Raoul de Montjoie

[b]Faict à Chambéry, le trente et unième du mois d'aoust 1458.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisenlit23

avatar

Localisation : Chambéry
Ambassade(s) : Savoie

MessageSujet: Re: Annonces   18/09/10, 01:12 am

Citation :
Nous son excellence Raoul de Montjoie, en qualité de chancelier, nommons ce jour la dame et excellence Pisenlit, à la fonction de Vice Chancelière du duché de Savoie.
Qu'il soit su et reconnu de tous qu'elle sera désormais considérée comme représentante officielle du légitime gouvernement de Savoie partout où il s'avèrera nécessaire.

Fait le 15 de Septembre, an 1458, à Chambéry

Raoul
Chancelier du Duché de Savoie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisenlit23

avatar

Localisation : Chambéry
Ambassade(s) : Savoie

MessageSujet: Re: Annonces   03/10/10, 03:24 am

La Savoie a écrit:
Citation :
PARIS (AAP) - La liste Parti Savoyard Humaniste est arrivée en tête lors de l'élection au conseil de Duché de Savoie, mais sans obtenir de majorité absolue. Elle devra donc constituer un gouvernement de coalition.

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Parti Savoyard Humaniste" (PSH) : 45.5%
2. "Parti du Peuple Savoyard" (P.P.S.) : 35.3%
3. "Sabaudia - Grandeur de la Savoie" (Sabaudia) : 19.3%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :

1 : Charles.marie (PSH)
2 : Pisenlit23 (PSH)
3 : Silanie (PSH)
4 : Ragnarock (PSH)
5 : Signus3 (PSH)
6 : Valentine_e (P.P.S.)
7 : Fenthick (P.P.S.)
8 : Awenna (P.P.S.)
9 : Aurisdelaastor (P.P.S.)
10 : Valzan (Sabaudia)
11 : Modimir (Sabaudia)
12 : Cindouly (PSH)

Les membres du conseil reconnaîtront le prochain Duc d'ici à deux jours. Ce dernier devra alors présenter ses hommages à son souverain, et nommer aux principales charges du Duché.

Citation :
    Le Duc de Savoie en son Conseil,
    A la Noblesse, au Clergé et au Peuple de Savoie,


    Par la présente Ordonnance,

  • Reconnaissance du Duc :

    Qu'il soit su de tous, que les douze élus Ducaux de Savoie se sont retrouver à huis clos pour élire le Duc de Savoie, ainsi avec neuf voix Charles.Marie de Talleyrand, vicomte de Gex à été reconnu comme Duc de Savoie, successeur de Valzan de Louvois.

  • Nominations au Conseil :

    Nous, Charles.Marie de Talleyrand, Duc de Savoie, par la Grâce Divine et la Volonté des Hommes, avons nommé et nommons à la charge de :

      - Porte Parole, le Seigneur Fenthick,
      - Bailli, la Dame Pisenlit23,
      - Commissaire au Commerce, le Vicomte Valzan,
      - Commissaire aux Mines, messire Ragnarock,
      - Juge, la Dame Awenna,
      - Procureur, la Dame Aurisdelaastor,
      - Prévôt des Maréchaux, la Vicomtesse Valentine_e.
      - Capitaine, dame Silanie.
      - Connétable, messire Signus3
      - Conseillers Ducaux : dame Cindouly & messire Modimir.


    Qu'il en soit ainsi et heureusement !

    Donné au Chateau Ducal de Chambéry,
    Le 30ème jour de septembre de l'an de grasce 1458.

    Charles.Marie de Talleyrand,
    Duc de Savoie, Vicomte de Gex


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pisenlit23

avatar

Localisation : Chambéry
Ambassade(s) : Savoie

MessageSujet: Re: Annonces   23/10/10, 12:33 pm

Citation :


    Le Duc de Savoie en son Conseil,
    A la Noblesse, au Clergé et au Peuple de Savoie,



  • Mesures de sécurité

    Braves savoyards !

    La menace plane au dessus de la fière Savoie, réelle ou supposée, nous n'en savons rien pour le moment, mais en mesure de sécurité et pour le bien de tous, Nous, Duc de Savoie décrétons ce qui suit sur tout le territoire ducal :

      - Tout rassemblement en lance, groupe, corps d'arme et armée est prohibé pour les étrangers sans avoir reçu l'agrément des autorités Ducales,
      - Le port d'arme défensive et d'attaque est prohibé pour tout étranger,
      - L'Ost et la Prévôté sont mis en état d'alerte,
      - Des patrouilles seront effectuées sur nos routes, et les gardes renforcées,


    Nous laissons à chacun le temps de se mettre en conformité avec le présent décret qui prendra effet le 23ème jour d'octobre de l'an 1458. Passé ce délai, les contrevenants s'exposent à séjourner 2 jours en prison et à une amende laissé au bon jugement de nos magistrats. La récidive sera puni plus gravement.

    Nous nous réservons le droit de lever le Ban de Savoie et de prendre toute décision utile si la menace devait se confirmer.

    Qu'il en soit ainsi et heureusement.

    Donné au Château Ducal de Chambéry,
    Le 22ème jour d'octobre de l'an de grasce 1458.

    Charles.Marie de Talleyrand,
    Duc de Savoie, Vicomte de Gex


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Diplomatie-angevine :: Informations Voyageurs :: Savoie-
Sauter vers: