AccueilTransport & CommerceCFAFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Annonces

Aller en bas 
AuteurMessage
fifounijoli

avatar

Localisation : anjou
Ambassade(s) : anjou

MessageSujet: Annonces   09/07/09, 08:02 am

Citation :
Afin de clarifier la situation sur les frontières du Maine,
Nous, Lys (Lysesl) Monty de Saint-Pierre, Comtesse du Maine, décrétons que conformément à l’annonce de la Grande Prévôté de France du premier juin de l’an 1457, les frontières du Domaine Royal sont fermées.

Les ressortissants non du Domaine Royal devront êtres munis de laissez-passer pour circuler sur les terres du Maine. En l’absence de laissez-passer, ils disposeront d’un maximum de 48 heures pour quitter le territoire par le chemin le plus court.

Les ressortissants Angevins sont toujours interdits de séjour en Maine, suite au décret du troisième jour de mai de l’an 1457 de Sire Eymerick, alors Comte du Maine, et aucun laissez-passer ne sera émis à l’exception des marchands ambulants autorisés par la Prévôté du Maine, tel que décrété par sire Demoniums, alors Comte du Maine, le neuvième jour de juin de l’an 1457.

Les contrevenants pourront être traduits en justice sans autre avis.

Fait pour valoir ce que de droit,
Au Castel du Mans, le septième jour de l’an 1457.

Lys (Lysesl) Monty de Saint-Pierre,
Comtesse du Maine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fifounijoli

avatar

Localisation : anjou
Ambassade(s) : anjou

MessageSujet: Re: Annonces   09/07/09, 07:48 pm

Citation :
Au conseil Mainois

Nous Joffrey de Dénéré Duchesse d'Anjou ne pouvons que nous insurger contre l'interdiction de séjour des ressortissants angevins en Maine.

Plus de deux mois se sont écoulés depuis l'incident diplomatique - certes sérieux et regrettable, nous n'en disconvenons pas - qui vous a poussé à promulguer le décret interdisant l'accès des angevins en Anjou.

Il nous semble que deux mois de bannissement - puisque c'est bien cela - pour l'ensemble des angevins nous paraît disproportionné par rapport à l'incident.

Nous vous enjoignons donc à annuler cette mesure discriminatoire vis à vis des angevins.
Certains voudraient que l'on ferme les frontières de l'Anjou aux mainois, ce qui ne serait qu'un juste retour. Nous voulons cependant éviter d'aggraver les tensions avec vous, et vous proposons plutôt de nous rencontrer à nouveau et d'arranger la situation conflictuelle entre l'Anjou et le Maine.

Angers, le 9 juillet 1457
Sa grace Joffrey Beaufort - Dénéré


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwelyn

avatar

Localisation : Mayenne
Ambassade(s) : Maine

MessageSujet: Re: Annonces   05/08/09, 07:58 pm

Citation :
Nous, Lys (Lysesl) Monty de Saint-Pierre, Comtesse du Maine,

Attendu que depuis les événements du 25 avril dernier où une armée Angevine entrait illégalement dans le Maine, l’Anjou n’a démontré aucune volonté de sévir à l’égard du meneur de ladite armée, le Maine ferme aujourd’hui ses frontières à tout ressortissant Angevin, y compris les Marchands Ambulants qui bénéficiaient jusqu’à ce moment d’autorisations de commerce après obtention d’un laissez-passer.

Les MA Angevins toujours présents en territoire Mainois ont 24 heures pour le quitter.
Tous les ressortissants Angevins pourront être traduits en justice dès leur entrée sur le sol Mainois.

De part ses paroles et actions contre le Maine , Finam est banni de notre territoire et est considéré ennemi du Maine.

Que cela soit dit, que cela soit su.

Faut au Castel du Mans ce 3e jour du mois d’Août de l’An de Grâce 1457,

Lys Monty de Saint-Pierre.
Comtesse du Maine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fifounijoli

avatar

Localisation : anjou
Ambassade(s) : anjou

MessageSujet: Re: Annonces   22/03/10, 09:53 am

Citation :
Nous, Fitzounette de Dénéré Penthièvre, Duchesse d'Anjou,
A toutes et tous,
Ab Imo Pectore -de la poitrine, du fond du coeur-,
Salut !

Du Nord me sont parvenues des nouvelles qui me laissent stupéfaite.

Le Vicomte de Gennes semble avoir décidé de régler son différent avec le Maine part la voie des armes. N'étant que depuis peu à la tête de l'Anjou, jamais je n'aurai imaginé que ce différent datant de longue date ne fut point réglé par la voie diplomatique. Je suis consternée de réaliser qu’aucun compromis n’a pu être trouvé le long des nombreux mois qui se sont écoulés.

J’ai entendu l’appel du Grand Ecuyer de France et j’y réponds favorablement. Qu’il soit dit que l’Anjou portera secours à ceux qui font appel à Elle, dans la mesure de ses moyens.
Monseigneur Kilia Chandos de Penthièvre, désireuse de racheter ce qui fut considéré comme faute par Son Roy, se met en route sur l’heure avec un contingent de fiers Angevins.

Devant un tel acte qui me laisse sans voix je ne peux dire au Maine qu'une chose :
« Pendez les tous et qu'Aristote vous vienne en aide. »

Faict à Angers le 21 Mars de l’An de Grace 1458.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Diplomatie-angevine :: Informations Voyageurs :: Maine-
Sauter vers: